ÀmonAvis
    Tout savoir sur le tourisme
    02-06-2020

    Tout savoir sur le tourisme

    Le tourisme est l’action de voyager pour le plaisir, de faire de découvertes et des visites hors de son lieu de vie habituel. C’est prendre le temps de se faire plaisir, de se reposer, d’explorer… Cela dépend de chacun. Si aujourd’hui le tourisme est très démocratisé dans les pays développés, le concept même de tourisme n’est apparu qu’à la fin du XVIIIè siècle.

    Un petit peu d’histoire !

    Le terme ‘tourisme’ vient de l’anglais ‘tourist’. ‘Tourist’ est apparu en 1800 dans la langue anglaise et trois ans plus tard, le mot ‘touriste’ est apparu dans la langue française. Mais alors il n’y avait pas de tourisme avant la fin du XVIIIè, début XIX ? Eh bien pas comme on le connait aujourd’hui. Les premières formes connues de ce qu’on peut appeler le tourisme remontent pourtant à loin. C’était surtout du tourisme à motif religieux : les pèlerinages. En effets les pèlerins étaient, et sont toujours des voyageurs qui visitent des lieux qui ne sont pas liés à une activité rémunérée. Mais le tourisme nécessite du temps et de l’argent. Jusqu’à 1936, les congés payés n’existaient pas en France ! La possibilité de voyager était alors réservée à une petite minorité. Dans les années 1800, la différence entre touriste et voyageur était importante : le touriste avait une connotation assez négative, contrairement au voyageur. Aujourd’hui, on peut retrouver cette connotation négative quand on parle de tourisme de masse.

    Quel sont les différents types de tourisme ?

    Tout comme il existe différentes motivations pour voyager, il existe de nombreuses sortes de tourisme. Avec le temps, de nouvelles formes de tourisme se créent et se développent. Elles sont liées aux tendances actuelles et varient en fonction des régions du monde. Certaines formes sont spécifiques à des destinations touristiques précises, et certaines destinations n’attirent que certains types de tourisme. Avez-vous déjà entendu parler de tourisme sombre ou tourisme noir ? C’est un aspect spécifique du tourisme qui consiste à visiter des lieux qui ont été marqués par la mort ou la souffrance. Le meilleur exemple de ce genre de tourisme est le camp de concentration d’Auschwitz. Une autre forme de tourisme va s’intéresser à des endroits similaires : c’est le tourisme de mémoire. Il existe tellement de raisons différentes pour voyager que seulement quelques-unes seront abordées dans cet article !

    Le tourisme culturel

    Le tourisme culturel est le tourisme le plus répandu et le plus connu. Il s’agit de visiter des lieux en rapport avec la culture d’un pays ou d’une région. Les musées, les bâtiments religieux et tout ce qui touche au patrimoine fait partie du tourisme culturel. Un voyage culturel a pour but de découvrir et comprendre ou de développer ses connaissances d’une culture. La France est la première destination touristique du monde, et c’est en partie grâce à son patrimoine culturel extrêmement riche. L’Organisation mondiale du tourisme déclare même que les pèlerinages font partie des voyages culturels. Cette forme de tourisme est en pleine croissance. Les agences de voyage proposent de plus en plus de tours culturels. Elles peuvent inclure la visite de quartiers anciens, de bâtiments liés au patrimoine (les musées ne sont pas les seuls bâtiments liés au patrimoine : la Tour Eiffel à Paris fait partie du patrimoine français également. La visiter est une activité culturelle) et des dégustations de spécialités locales (un repas dans un bouchon lyonnais par exemple). L’architecture fait aussi partie de la culture d’une région. Un autre aspect du tourisme culturel souvent oublié est la manière de s’habiller. Dans des pays comme le Viet Nam, certaines ethnies ont gardé leurs tenues traditionnelles.

    Le tourisme vert, ou écotourisme

    L’écotourisme, aussi appelé tourisme vert, est relativement récent. Le terme est apparu il y a environ 30 ans. Ce type de tourisme s’intéresse à la découverte de la nature. Les voyageurs partent alors à la découverte de la faune et la flore tout en respectant l’environnement et en encourageant l’activité locale. Le but est de respecter les ressources en favorisant les énergies naturelles aux énergies fossiles et de diminuer au maximum son empreinte écologique. Certaines destinations se sont spécialisées dans le tourisme vert, comme le Costa Rica. La visite de parcs naturels, de forêts, les safaris, ou partir à la découverte d’animaux marins comme les baleines sont des activités écotouristiques. Mais le tourisme vert est sujet à certaines polémiques. En effet des reproches sont faites à cette forme de voyage. La volonté de s’aventurer de plus en plus au contact de la nature entraine la construction de nouvelles structures au cœur même de la faune et la flore que les touristes veulent pourtant préserver. Les moyens de transport, les hôtels et les flux d’humains perturbent les écosystèmes. Il est alors difficile de savoir si le tourisme vert, malgré toutes ses très bonnes intentions de sensibilisation, de respect de l’environnement et des populations locales, est si ‘vert’ en fin de compte.

    Le tourisme responsable

    Le tourisme responsable est dans le même esprit que l’écotourisme. Il est seulement plus basé sur le respect des populations locales, de leurs coutumes, leur travail et leurs traditions. Les touristes vont s’adapter au pays, et non attendre du pays qu’il s’adapte à leurs attentes pour avoir ‘le même confort qu’à la maison’. Il s’agit de s’opposer au tourisme de masse qui réduit les différences culturelles en construisant de grandes chaines d’hôtels internationales qui ne tiennent pas compte de l’unicité de chaque région. Le tourisme responsable a pour objectif de minimiser les impacts négatifs du tourisme en réduisant l’impact écologique du voyage.

    Le tourisme d’affaire

    Le tourisme d’affaire est le déplacement d’individus dans le cadre de leur travail. Il représente environ 20% du tourisme ! Le voyage est financé par l’entreprise. Le tourisme d’affaire peut avoir plusieurs formes : des congrès, des séminaires, des voyages incentive, des voyages dont le but est de rencontrer un client ou pour présenter un produit… Le voyage incentive est ce qui se rapproche le plus des autres types de tourisme. En effet le but de ce voyage étant de motiver et d’apprendre aux salariés et aux collaborateurs à mieux se connaitre pour mieux travailler ensemble. Des activités et des visites peuvent être organisées dans ce but. Les congrès et les séminaires permettent de regrouper des collaborateurs qui viennent d’endroits différents. Mais alors pour ces formes du tourisme d’affaire, pourquoi parler de tourisme s’il n’y a pas de visites organisées ? On parle quand même de tourisme car l’entreprise aura besoin d’une agence pour s’occuper des réservations de transport, de l’hébergement (des hôtels entiers peuvent être privatisés) et de l’alimentation. Ce sont des aspect importants et caractéristiques du tourisme !

    Qu’est-ce que le tourisme de masse ?

    Le tourisme de masse est un terme qui désigne la fréquentation excessive de certains lieux par les touristes. Il est apparu à la suite de l’instauration des congés payés et de la hausse du pouvoir d’achat. C’est un aspect très négatif du tourisme car il a des impacts importants sur l’environnement et sur les populations locales. Le tourisme de masse engendre énormément de pollution. Les transports utilisés produisent du CO2 et des gaz à effet de serre. Les bateaux de croisière et les grands complexes hôteliers rejettent une grande quantité de déchets, et dans les régions chaudes, les touristes utilisent bien plus d’eau que les locaux. Ces derniers se sentent submergés pour les voyageurs, et exclus de leur propre ville. Les hôtels s’installent dans les centres-villes, tout comme les magasins de souvenirs, ce qui oblige les habitants et les commerces à se retirer en périphérie.

    Comment choisir une agence de tourisme ?

    Tout simplement en fonction du voyage que vous voulez effectuer ! Certaines agences de voyage ciblent une certaine destination ou un certain type de tourisme. En fonction de votre destination et du style de voyage que vous rechercherez, vous pourrez déjà avoir une idée plus claire de quelle agence choisir. Bien sûr, vous n’êtes pas obligé de passer par un intermédiaire si vous ne voulez pas d’un voyage organisé. Il est tout à fait possible de faire vos réservations de transport, d’hôtel et d’activités par vous-même si vous avez l’envie, le temps et la motivation ! Vous êtes plutôt aventurier ou bronzette au soleil en sirotant une noix de coco ? Vous voyagez seul(e), en couple, en famille ? Si vous prévoyez des vacances prochainement et que vous voulez trouver des comparateurs de vols et d’hôtels voici quelques idées. Si vous voulez réserver vos billets d’avion au meilleur prix, l’application Skyscanner recherche et compare les vols pour vous proposer des offres intéressantes. Elle fait aussi comparateur d’hôtels et location de voiture. Pour trouver un logement bien situé et adapté à votre budget, Trivago est l’un des comparateurs d’hôtels les plus connus. Et si vous préférez les Airbnb, Booking.com est une entreprise de renom pour trouver un logement dans le monde entier.

    Lier