ÀmonAvis
    Investir dans son assurance automobile, un bon début.
    16-11-2020

    Investir dans son assurance automobile, un bon début.

    Vous venez ou allez acheter la voiture de vos rêves, vous n’attendez qu’une seule chose, c’est de pouvoir rouler sur le bitume chaud du Sud, de conduire sur les routes sinueuses des Alpes et profiter de votre liberté de mouvement ? Vous avez raison, il est temps de profiter, mais avant ça, avez-vous pensez à trouver l’assurance automobile qui serait parfaite pour vous ? Non ? Connaissez-vous les différents types d’assurances et celle qui pourrait vous plaire ? Lisez cet article pour en savoir plus sur les assurances automobiles et les risque de conduire sans assurance.

    Avoir une assurance pour sa voiture n’est pas quelque chose de nouveau. L’assurance automobile est obligatoire en France. Nous verrons les risques de rouler sans assurance un peu plus tard et nous allons commencer par parler des différents types d’assurances que vous pouvez trouver pour votre véhicule.

    Il y a tout d’abord l’assurance au tiers qui est l’assurance minimale que vous devez avoir en France. Elle couvre les éventuels dommages matériels et corporels que vous pourriez causer à quelqu’un, que ce soit un autre conducteur, un piéton, un passager, dans le cadre où vous êtes responsable de l’incident. Cependant, vous n’êtes pas couvert en cas de dommages sur vous-même.

    Ensuite, il y a l’assurance au tiers plus. Elle fait l’intermédiaire entre l’assurance au tiers et l’assurance tous risques dans le sens où elle a des options comme la garantie vol ou incendie que beaucoup d’assureurs automobiles proposent sous forme de packages avec des prix très souvent assez attrayant . En soi, il s’agit un peu d’une garantie sur-mesure car vous pouvez aussi demander les options de garantie personnelle du conducteur, garantie assistance ou encore garantie de protection juridique.

    L’assurance tous risques est aussi appelée l’assurance anti-stress car c’est bien simple, elle couvre un maximum de risques, elle compte l’assurance au tiers mais vous couvre également pour la plupart des dommages subis par vous-même.

    Elle comprends un lot de garanties englobant :

    • une garantie responsabilité civile

    • une garantie dommages qui prend en charges les dommages liés à une collision, un acte de vandalisme…

    • une garantie vol

    • une garantie incendie

    • une garantie bris de glace

    • une garantie catastrophe naturelle

    • une garantie catastrophe technologique

    • une garantie tempête

    • une garantie attentat et acte de terrorisme

    Pour finir, il existe une assurance automobile au kilomètre qui dépend du nombre de kilomètres que vous parcourez avec votre véhicule. C’est option qui est valable autant pour l’assurance au tiers que pour l’assurance tous risques. Lorsque vous souscrivez une assurance, vous devez convenir un forfait kilométrique annuel que vous vous engagez à ne pas dépasser. Une vérification est faite au moins une fois par an, ce qui vous permet également d’adapter votre forfait kilométrique en fonction de l’utilisation de votre véhicule sachant que si, lors d’un sinistre, l’assurance prouve que vous avez dépassé votre forfait, il peuvent vous demander de payer une pénalité. Dans le cas contraire, si à la fin de l’année, vous n’avez pas atteint le nombre de kilomètres indiqués un an plus tôt, certaines assurances vous remboursent ou bien les reportent sur l’année suivante.

    Maintenant, parlons des risques pour vous si vous décidez de conduire votre véhicule sans assurance automobile. Les risques varient en fonction de la gravité de l’infraction et de ses conséquences. Les victimes d’un accident de la route causé par un conducteur sans assurance sont indemnisées par le Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires de dommages ou FGAO.

    Mais ça veut dire que celui qui roule sans assurance doit assumer seul les conséquences financières en cas d’accident grave avec dommages corporels ou dégâts importants à un autre véhicule. S'il n'est pas assuré, le responsable de l’accident ne sera pas indemnisé pour ses propres blessures ou dégâts matériels. De plus, il devra rembourser au FGAO la totalité des sommes qu’ils ont avancés aux victimes de l’accident.

    En cas d’accident grave, ces sommes peuvent être très importantes, le conducteur responsable de l’accident devra donc rembourser chaque mois une mensualité calculée en fonction de ses revenus, parfois tout au long de sa vie. Conduire sans assurance n’est donc pas une décision responsable à prendre à la légère.

    Mais pour éviter ce genre de comportement, cela ne s’arrête pas là. Si vous vous faites contrôler sans avoir d’assurance automobile, vous commettez un délit puni d’une amende de 3 750€. Cette amende est décidé par un tribunal et peut être accompagnée de peines complémentaires pouvant aller de la suspension du permis jusqu’à son annulation totale avec interdiction de le repasser et la confiscation du véhicule.

    Si vous décidez de continuer de rouler sans assurance automobile et que vous vous faites recontrôler, l’amende peut s’élever jusqu’à 7 500€ avec les mêmes peines complémentaires que pour la première fois. Sachant que la justice ne sera plus clémente si c’est une récidive.

    Maintenant, si comme beaucoup vous êtes amoureux de votre véhicule, que c’est la prunelle de vos yeux, vous pouvez retrouver pleins de conseils ingénieux sur comment prendre soin de votre voiture en cliquant sur le lien ici. Et si vous recherchez une meilleure assurance automobile, que vous ayez déjà une voiture ou que vous souhaitez en achetez une, vous devez prendre le temps de comparer les différents sites d’assurances automobiles sur le site Amonavis pour avoir des descriptions claires, simples et objectives ainsi que les commentaires des consommateurs, ce qui vous permet d’avoir de vrais retours quant à leurs expériences

    Lier