Succès et hausse des ventes des produits CBD en France

Succès et hausse des ventes des produits CBD en France

Général

Après que la France a vu son interdiction de la vente de produits à base de CBD invalidée par la Cour de justice de l'Union européenne (UE) fin 2020, le ministère français de la Santé a publié un nouveau cadre réglementaire pour la vente d'extraits de chanvre. En effet, un arrêt de la Cour de cassation a confirmé que le CBD pouvait effectivement être vendu en France s'il était légalement produit dans un autre État membre de l'UE. Depuis, 400 nouveaux magasins de CBD ou boutiques en ligne comme magicvaporizers.fr ont ouvert leurs portes.

L'arrêt du 31 décembre 2021 a en effet fait la lumière après des mois d'incertitude juridique pour les magasins qui vendent des produits à base de CBD (ou des denrées alimentaires), notamment des bonbons, des huiles, des cosmétiques, des e-cigarettes, des infusions ou des fleurs de chanvre à fumer.

Un contexte favorable au CBD

La France est le troisième producteur mondial de chanvre industriel, cultivant le plus grand nombre d'hectares en Europe tout en représentant la moitié de la production de chanvre dédiée du continent. Alors que l'industrie du chanvre du pays connaît une croissance significative portée par l'engouement pour le CBD légal, en 2020, environ 1 300 producteurs français ont cultivé 17 900 hectares.

La multiplication et la commercialisation des semences certifiées en France sont gérées par la Coopérative Centrale Des Producteurs De Semences De Chanvre. Le catalogue français compte 9 variétés de chanvre industriel qui sont gérées par la Fédération Nationale des Producteurs de Chanvre (FNPC).

Maintenant que les autorités françaises ont clarifié leur positionnement et publié un cadre réglementaire qui décrit la vente légale de produits CBD, les parties prenantes sont impatientes de construire une chaîne d'approvisionnement nationale pour les cannabinoïdes dérivés du chanvre.

Néanmoins, l'avenir du marché français du CBD semble prometteur. Dans un rapport publié en août 2021 par le service agricole étranger du ministère de l'agriculture, il est prévu que les ventes au détail de CBD en France augmentent de 244 % entre 2020 et 2030. En 2020, le marché du CBD en France était estimé à 131 millions d'euros.

CBD : Les boutiques de produits dérivés explosent en France

Le marché de ce composé non THC qui procure un sentiment de bien-être pourrait atteindre un milliard d'euros en France, selon ses promoteurs, alors que la Cour de justice des Communautés européennes a décidé qu'il était légal.

Les magasins vendant des produits contenant du CBD - le composé non-psychoactif et "feel good" - se répandent à travers la France après qu'un tribunal ait décidé que le pays ne pouvait pas interdire la vente de cette substance.

Le CBD, ou cannabidiol, est présent dans tous les produits, du thé à l'huile d'olive, en passant par le miel, l'huile de massage, les cosmétiques, etc. Il est dérivé de la plante de cannabis, mais - contrairement au cannabis lui-même - il offre un résultat purement relaxant, sans composés ou effets psychoactifs.

Un partisan du produit, Aurélien Delecroix, président du Syndicat professionnel du chanvre (SPC), a même déclaré que "le marché français du CBD pourrait atteindre 1 milliard d'euros".

Le 19 novembre dernier, la Cour de justice des Communautés européennes (CJCE) a estimé que la France ne pouvait pas interdire la vente de CBD produit légalement dans un autre pays membre de l'Union européenne.

En conséquence, de plus en plus de magasins commencent à ouvrir dans les grandes villes comme Paris, Bordeaux, Marseille et Lyon, avec des produits à base de CBD sur leurs étagères, dont beaucoup portent de nouvelles étiquettes indiquant "100 % légal."

À la lumière de l'arrêt de la CJUE, un agent immobilier de Paris, Kevin Uzan, cofondateur de l'agence commerciale Commerce Immo, a déclaré au journal Le Monde : "Sur une centaine d'appels par jour, nous en recevons 10 à 15 de personnes qui cherchent des sites commerciaux pour la CBD à Paris.

"Ils recherchent des quartiers de style bohème comme République, Bastille, le Marais, Saint-Germain et Saint-Michel."

Un propriétaire de la marque Green Valllée, qui compte désormais deux boutiques à Paris - une dans le 15e arrondissement et une dans le 17e - a déclaré au Monde : "Nous vendons tout ce qui est à base de CBD. [Ces produits] ont moins de 0,2% de THC et ne sont pas considérés comme des médicaments selon la législation européenne.

"Nous n'avons pas de THC, mais nous avons le côté bien-être avec le cannabidiol. Néanmoins, nous ne recommandons toujours pas son utilisation par les enfants."

CONCLUSION

La croissance des boutiques de CBD en France représente un rebond après que le composé a été temporairement interdit en France en 2018. Après cela, le nombre de boutiques est tombé à environ 30. Désormais, il y a environ plus de 300 boutiques et ce n'est pas fini.

Plus Général